Ivan Rioufol : « Ce qui m’agace, c’est cette propagande d’état qui voudrait montrer que ces gilets jaunes sont des casseurs, des ploucs, des alcooliques, des racistes, etc. »