Jacobo Machover vs Besancenot : Che Guevara toujours une icône ? (vidéo-LCP)

Le gauchisme est une religion avec ses icônes intouchables et ses figures sacrées. La gauche traine derrière elle des monceaux de cadavres. Elle en nie l’existence, bien sûr. Son négationnisme s’accompagne de mystification. Et la moindre exégèse entraîne des réactions convulsives proche de la folie chez les membres les plus ardents de la secte.

Regardez Besancenot, ce révolutionnaire en peau de Lapin, voué un culte enfantin au détestable Che Guevara. Celui qui fut un épurateur patenté, un tortionnaire expérimenté, et qui considérait que le bolchévisme n’était pas assez radical, fait l’objet d’une idolâtrie marchande. Nous vivons dans un pays où les média désignent comme fasciste et anti-républicain des patriotes, tout en ne trouvant rien à dire quand la gauche érige des statues à la gloire de Mao et célèbre à la moindre occasion les figures hideuses du socialisme et du communisme.
Les plumitifs au service de la propagande du Bien seraient bien incapable de mettre en garde la jeunesse contre les dangers que fait peser l’idéologie portée par Besancenot ou Mélenchon. Héritiers directs des tueurs de masse, ces deux avortons du trotskysme bénéficient de l’hégémonie culturelle de la gauche dans ce pays. Et si un changement doit avoir lieu dans ce pays, il passera certainement par la fin de cette domination quasi dictatoriale sur les esprits de nos concitoyens.

L’émission qui suit me rend assez optimiste. On y voit pour la première fois le freluquet de la gauche radicale se faire méchamment étriller. Ses seuls arguments relèvent du pathos, du sentimentalisme et de l’insulte…. à voir absolument.

LCP « Où, Quand, Comment, l’histoire ? »
avec Jacobo Machover, Besancenot, Alain Gérard Slama
Jacobo Machover est un professeur, écrivain et journaliste cubain né à La Havane en 1954, qu’il a quittée en 1963

Imagine-t-on un hagiographe de Franco faire la promotion de son livre sur un plateau de télévision française sans souffrir d’une quelconque opposition ?.
Non. Pour le Che comme pour n’importe quelle autre figure historique de gauche c’est possible. La preuve avec cette interview très complaisante sur France 2, la couveuse des journalistes encartés à la CGT.



Propagande sur Che Guevara à l’occasion des 45… par enquete-debat

Ce culte pour l’épurateur et apprenti dictateur Cubain ne se voit pas seulement au NPA de Besancenot. C’est aussi très présent chez les Mélenchonistes du Front de Gauche

Voir aussi l’émission Historiquement Show consacrée à Che Guevara

One comment on “Jacobo Machover vs Besancenot : Che Guevara toujours une icône ? (vidéo-LCP)

  1. Merci pour cette rediffusion de LCP « Où, Quand, Comment, l’histoire ? ».
    J’ai toujours été dubitatif en voyant les t-shirt avec le ché. Un militaire idolatré par des gens de gauche, ça me faisait bizarre.
    Mais c’est juste le vrai visage de Besancenot qui est intéressant : un tortionnaire en herbe qui n’a pas les mains libres pour assouvir sa soif de sang, vu qu’on est en France.