Économie, Écologie...

Japon : le« Jour J » approche ?

Que ce soit sur les emprunts d’Etat ou le marché des changes, prendre des positions courtes sur le Japon a été largement préconisé par le passé, mais en vain. La plupart des investisseurs, lassés d’attendre l’inévitable crise japonaise, ont liquidé leurs positions à découvert, essuyant le plus souvent une perte. Qu’est ce qui est différent aujourd’hui ?

En septembre, pour la première fois en 28 ans, le Japon a enregistré un déficit du compte courant (voir graphique), reflet d’une pénurie d’épargne domestique. Si, comme nous nous y attendons, cette situation devenait récurrente, le gouvernement japonais, dont la dette est désormais supérieure à 200% du PIB, aurait besoin de sources extérieures pour financer son déficit budgétaire primaire, qui s’établira en 2012 à 8,2% du PIB en chiffres corrigés des variations conjoncturelles. Cependant, à moins d’une dépréciation extrême de la monnaie et/ ou d’une hausse des rendements, il sera très difficile d’attirer des fonds étrangers.

Ainsi, malgré la pénurie d’épargne domestique, le gouvernement devra probablement continuer de s’appuyer sur des sources de financement intérieures : hausse des recettes fiscales, hausse de l’épargne du secteur privé (ménages ou entreprises) et/ ou financement par la Banque du Japon (BoJ).

 

Les recettes fiscales ont baissé ces dix dernières années, et aucune inversion de tendance n’est à prévoir compte tenu du vieillissement de la population et du recul démographique. De plus, toute hausse d’impôt aurait un impact catastrophique sur une économie déjà fragile. En ce qui concerne le secteur des ménages, qui atteint l’âge de la retraite, il a été un vendeur net d’emprunts d’Etat japonais (JGB) au cours des trois dernières années et demie. Quant au secteur des entreprises, ses achats nets de JGB ont diminué ces deux dernières années et le contexte éprouvant continuera, à l’avenir, de peser sur sa capacité à financer le gouvernement. Il ne reste donc plus que la BoJ comme acheteur domestique potentiel significatif de JGB.

Lire la suite

 

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE