Politique

« Je ne parrainerai plus jamais le FN… » ( RMC )

Dans le démocratie, il y a les média. En France, ils sont à l’image de notre démocratie… en perdition. Sur RMC, la maire Divers Droite d’une petite commune témoigne des pressions que subissent les élus qui accordent leur parrainage au FN pour la présidentielle. 10 ans après avoir donné sa signature à Jean-Marie Le Pen en 2002, cette élue n’a accepté de témoigner que sous couvert de l’anonymat. On apprend notamment que c’est à cause de la publication dans la presse de la liste des élus ayant signés pour la FN qu’elle ne recommencera pas. La délation est une vieille pratique de la presse française…. alors imaginez ce que c’est avec nos média-complices

« J’ai peur de perdre des subventions » explique-t-elle. Si elle ne se reconnaît pas dans les valeurs du FN, c’est par « souci de démocratie» qu’elle a donné en 2002 sa signature à Jean-Marie Le Pen. A regret. « La presse locale a publié la liste des élus qui avaient parrainé le candidat FN, et ça a été le début des ennuis» explique-t-elle. « Mon conseil municipal a immédiatement souhaité ma démission. Je n’ai pu rester en poste qu’après avoir promis de ne plus parrainer le Front National».
Elle reste très marquée par cette expérience. « Cela m’a servi de leçon et je me suis promis de ne plus parrainer personne. Ça fait mal au cœur ». Et elle assure ne pas être seule dans ce cas : « Beaucoup de maires ne parrainent plus ».
On vous le dit: ce système menace la démocratie…et il serait temps que les français se bougent. Si Marine Le Pen ne peut pas se présenter, cela voudra dire qu’ils auront interdit à 20% du corps électoral de s’exprimer selon ses opinions… pas de quoi  donner des leçons de démocratie au Sénégal et à la terre entière.