Jean-Claude Michéa : le complexe d’Orphée (vidéo)

Très proche de la pensée de Marcel Mauss et grand admirateur de Georges Orwell, Jean-Claude Michéa est sans aucun doute l’un des penseurs les plus intéressants de ces 20 dernières années. Longtemps maintenu dans la confidentialité d’un lectorat attaché à ses productions souvent iconoclastes, Michéa est aujourd’hui invité dans quelques média.
Il publie ces prochains jours « le complexe d’Orphée », un livre dans lequel il continue à dénoncer la Gauche et sa religion du progrès qui lui empêche de regarder dans le rétroviseur et éprouver le moindre pincement de cœur pour le monde d’hier, qu’elle juge forcément réac.
Il s’en prend au mépris manifesté par la gauche morale pour la culture populaire et l’accuse d’avoir abandonné les ouvriers au profit des minorités et des immigrés.

Jean-Claude Michéa propose une nouvelle fois son « anarchisme tory », inspiré de la pensée d’Orwell qui ne fut pas seulement l’auteur de 1984 mais aussi un penseur politique brillant. C’est grâce à cet « anarchisme-conservateur » que Michéa construit une Gauche à la fois radicale et conservatrice qui accepte de regarder en arrière et qui ne considère pas les mœurs des gens ordinaires avec l’œil hautain de certains bourgeois des grands centres urbains.


les matins – Jean-Claude Michéa par franceculture