Jean Eric Branaa : «il y a quelques semaines, Hillary Clinton disait qu’il ne fallait pas revenir au calme dans la campagne mais aller sur un affrontement dur avec Donald Trump».