Quand Jean Messiha (FN) apprend à une interne en médecine que l’AME (Aide Médicale d’Etat) offre aux clandestins la gratuité de TOUS les soins et pas seulement des urgences