José Bové et Cédric Herrou escortent 200 migrants à Nice

Les frais de transport, à hauteur de 1.000 euros, ont été pris en charge par les membres de Roya Citoyenne.

L’association qui vient en aide aux migrants était accompagnée par José Bové, l’eurodéputé écologiste, en visite dans la vallée de la Roya depuis ce samedi.

Le premier convoi est arrivé à 12h30 en gare de Nice

Un second convoi doit arriver en gare de Nice vers 16h30.

Nice Matin


Ils étaient 200. Dans la matinée du lundi 24 juillet, l’eurodéputé écologiste José Bové et le militant Cédric Herrou, condamné pour avoir aidé des arrivées illégales d’une amende de 3 000 € le 10 février 2017, ont escorté des migrants jusqu’à Nice à bord d’un train pour rejoindre la Plateforme d’aide aux demandeurs d’asiles, boulevard Grosso, selon Nice-Matin. Les frais de transport, à hauteur de 1.000 €, ont été pris en charge par les membres de l’association Roya Citoyenne.

Mais ces derniers, escortés par des membres de l’association et l’eurodéputé, se sont vu interdire l’accès à un parc de Nice sur décision du maire de la ville Christian Estrosi.


Dans ce communiqué, le maire de Nice estime que le cas Cédric Herrou “qui nuit au travail des forces de l’ordre et cherche à dévoyer le droit d’asile” doit être saisi par le procureur de Nice et dénonce une “provocation inadmissible.”

De son côté, José Bové avait appelé Emmanuel Macron à accepter “d’ouvrir” les frontières

françaises et à accueillir un “nombre de réfugiés qui corresponde à notre pays”.

Source