La base géante des Frères Musulmans à Bordeaux dévoilée par son architecte.

Article de l’Observatoire de l’Islamisation

L’information a été révélée par le quotidien portugais Público. C’est un cabinet d’architecte portugais qui a été choisi par les musulmans de Bordeaux, afin de construire le vaste centre islamique voulu par Alain Juppé dans le quartier de la Bastide. Alain Juppé a mis à disposition un vaste terrain municipal cédé pour une Grande Mosquée (Sud Ouest du 5 avril 2013).

3697235219D’après Público, cette mosquée avoisinerait un coût de plus de 24 millions d’euros, pour une surface de 12 000 mètres carrés ! L’espace dédié au culte pourra accueillir plus de 4000 fidèles, soit le plus vaste local religieux de toute la région.

Ce projet démesuré, dans les tuyaux depuis une dizaine d’années, est soutenu par le maire de Bordeaux, mais également par les socialistes, dont l’ancien candidat aux municipales et député de Gironde Vincent Feltesse (PS), avait versé 50 000 euros sur sa réserve parlementaire (Sud Ouest).

Nous avons depuis 6 ans consacré de nombreux articles et le premier chapitre de notre enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme (éditions Tatamis, 2010) à l’imâm de Bordeaux, Tareq Oubrou, de nationalité marocaine, étrangement naturalisé français. Oubrou est membre de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), fédération de mosquées des Frères, chez qui nous avons obtenu les preuves qu’ils diffusent  les ouvrages les plus radicaux de l’islamisme violent. Nous n’allons pas revenir sur tous les détails du profil ouvertement en phase avec la doctrine de Hassan al-Banna, fondateur des Frères Musulmans, auquel Oubrou consacrait des conférences élogieuses d’une heure dans sa mosquée de Bordeaux. On ne sera donc pas étonné d’apprendre dans Sud Ouest qu’il sollicite le Qatar, base arrière idéologique et financière  des Frères Musulmans, pour financer la mosquée…

Ce qu’aucun journaliste n’a relevé, après le triste passage des Frères Musulmans au pouvoir en Egypte, est que Tareq Oubrou, fort de son estampillage républicain et de son opération séduction réussie dans les médias, s’affirme encore Frère Musulman dans un livre en 2013 !

Dans « Le Prêtre et l’imâm », paru aux éditions Bayard en 2013, Tareq Oubrou affirme page 134 :

« Le mouvement des Frères Musulmans prétend moderniser la religion, sans rien toucher à l’essentiel. Ce discours, peu audible, est en perte de vitesse. Je continue d’être membre de ce mouvement »

Autres citations:

« Les Arabes n’avaient d’autres choix que d’attaquer pour survivre » Tareq Oubrou, imâm de Bordeaux, dans Un imâm en colère, éditions Bayard, 2012.

« Si le Coran a appelé à la guerre, c’est pour imposer la paix » imâm Tareq Oubrou, France Culture, 20/11/2012

« L’Imâm Al Banna veut qu’on soit comme des salafistes » Tareq Oubrou, conférence en ligne à la gloire du fondateur des Frères Musulmans.

 « La politique des musulmans ce n’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge » même conférence sur Hassan Al Banna (plus de citations)

6 avril 2014 : Alain Juppé remet la Légion d’honneur au Frère Musulman assumé Tareq Oubrou.

En août 2013, Le Monde soulignait que le nouveau Guide suprême des Frères Musulmans, Mahmoud Ezzat est un fervent dévot de la pensée de Sayyed Qutb (1906-1966), ce doctrinaire des Frères ayant théorisé la prise du pouvoir par la violence armée offensive. « Le Jihâd est indispensable à la prédication » écrivait Sayyed Qutb. Un jihâd spirituel a dû faire croire Tareq Oubrou à son idiot utile Alain Juppé, qui considère les Frères Musulmans égyptiens comme des démocrates (lire ici et ici).

Lire notre analyse des écrits de Sayyed Qutb, figure mythique des Frères Musulmans, qui seront donc enseignés plus que probablement dans la Grande Mosquée de Bordeaux, à cause d’Alain Juppé.

Lire sur Infos Bordeaux : Un cabinet d’architecte portugais sélectionné pour construire la Grande Mosquée de Bordeaux

Compte tenu de l’énorme diffusion de cet article sur Internet, nous enjoignons les lecteurs révulsés par la collaboration de la mairie de Bordeaux avec les islamistes de signaler leur mécontentement en écrivant et/ou téléphonant :

Mairie de BordeauxPlace Pey Berland33000 BordeauxAdresse postale : Place Pey-Berland
33077 Bordeaux Cedex

messages courriels ici

 

Secrétariat  général

05 56 10 21 41

Affaires culturelles

05 56 10 20 51

D'autres articles: