La comédienne Michèle Morgan est morte

«T’as d’beaux yeux, tu sais» lui disait Jean Gabin dans «Quai des brumes» de Marcel Carné. Son regard azur a longtemps envoûté le cinéma français, mais l’actrice Michèle Morgan s’est éteinte aujourd’hui.

«Dans sa 97ème année, les plus beaux yeux du cinéma se sont fermés définitivement ce matin, le mardi 20 décembre», a annoncé sa famille dans un communiqué.

Elle était née le 29 février 1920, une année bissextile. Simone Roussel, de son vrai nom, s’était rendue célèbre dans «Quai des brumes (1938), «La Symphonie Pastorale» (1945) de Jean Delannoy ou «Les Grandes Manœuvres» (1955). Elle avait joué avec Jean Gabin, Gérard Philippe ou Humphrey Bogart. Mais sa carrrière à Hollywood n’avait pas pris.

 

Dans les années 60, sa filmographie s’était étiolée. Michèle Morgan avait refusé de travailler avec Luchino

Visconti pour «Senso» et Michelangelo Antonioni pour «La Nuit».

A la fin de sa carrière, deux films, «Benjamin ou les mémoires d’un puceau» (1967), de Michel Deville, et «Le Chat et la Souris» (1975), de Claude Lelouch, lui avaient permis de se délivrer de l’image d’Epinal dans laquelle elle s’était enfermée. L’actrice à la beauté qui défiait le temps s’est ensuite consacrée à la peinture.