La déchéance de nationalité : « un débat nauséabond et absurde » pour Manuel Valls en 2010 pour Manuel Valls

Preuve que les promesses faites par le gouvernement PS ne sont gidués par opportunisme et parce qu’il y a les élections régionales dans deux semaines.

À l’époque Valls ne fut pas le seul au sein du PS à trouver cette proposition nauséabonde: (1)

– Pour Ségolène Royale c’est une surenchère populiste et xénophobe
– Pour Moscovici c’est les heures ls plus sombres de notre Histoire
– Pour Mélenchon c’est un retour à Pétain
– Pour Mamère c’est le programme du FN que reprend sarkozy
– Pour le communiste Brard c’est de la haine, une déclaration de guerre et une violation de notre constitution.


Déchéance de nationalité : « un débat nauséabond… par rmc

Voterez-vous au Parlement, Manuel Valls, comme l’a proposé le Président de la République dans un discours à Grenoble, la déchéance de nationalité de tout Français naturalisé récemment qui agresserait un représentant des forces de l’ordre ? Est-ce que ce serait un signal qui vous paraîtrait adapté ?

Non, parce que c’est contraire à nos principes républicains, à nos valeurs.

Évidemment, il faut que ceux qui se livrent à des actes de violences qui sont des criminels soient punis avec la plus grande sévérité, notamment quand on s’attaque aux forces de l’ordre ; mais là ce qui est encore une fois insupportable, c’est cet amalgame entre l’insécurité et l’étranger, et c’est ce que cherche le Président de la république en désignant ce qui serait de véritables ennemis de l’intérieur. […]

Source

(1) Copie d’écran de l’article de l’express de 2010

expresse nationalité