LA DÉPÊCHE DU MIDI APPLAUDIT L’ENTRÉE AU GOUVERNEMENT… DE SON PROPRIÉTAIRE

S’IL Y A BIEN UN JOURNAL, EN FRANCE, QUI N’A ÉMIS AUCUNE RÉSERVE SUR LE RÉCENT REMANIEMENT DU GOUVERNEMENT, C’EST BIEN LA DÉPÊCHE DU MIDI.

Et pour cause : le journal appartient à Jean-Michel Baylet… tout nouveau ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales.

Au lendemain du célèbre jeu de chaises musicales à la tête de l’État, la plupart des journaux, nationaux comme régionaux, ont tous fait part de leur scepticisme. Dans Le Parisien, on évoquait « Monsieur Bricolage » en parlant du président de la République : dans le Républicain Lorrain, on déplorait de ne voir là « aucune variation de cap ». Même Libération relevait le calcul du chef de l’État, accusé de vouloir « fracturer un peu plus le camp des écologistes ».

En bref : il y en avait, des choses à dire. Et pourtant, du côté deLa Dépêche du Midi, les lames affûtées sont restées au fourreau. Pire : dans son article, Jean-Claude Souléry, journaliste au quotidien toulousain, voit dans la nouvelle équipe ministérielle « la gauche du possible ». Le président est félicité, son action encensée, et il serait même « malvenu de douter un seul instant de son autorité » !

Concernant la nomination de son patron, Jean-Michel Baylet, elle est évidemment bien accueillie. M. Baylet est décrit comme « l’allié le plus fidèle des socialistes ». Et d’ajouter à son égard que « son expérience d’élu du Tarn-et-Garonne et des collectivités locales lui sera précieuse ».

D’après France 3 Midi-Pyrénées, il n’y a pas « dans l’Histoire récente d’autres exemples de ministre propriétaire de journal ». Ainsi, pour éviter tout nouveau scandale de ce genre, PresseNewsrapporte que Jean-Michel Baylet est prêt à laisser sa place à la tête du journal à Marie-France Marchand-Baylet. Sauf que cette dernière n’est autre que… son ex-femme, actuelle compagne de Laurent Fabius ! Un tout petit monde ?

Source