La député Obono place «bolos» à l’Assemblée nationale : un pari avec l’animateur Cauet

Le summum de la médiocrité…

On s’amuse comme on peut… La députée de la France insoumise, Danièle Obono, s’est fait plaisir mercredi à l’Assemblée nationale en employant le terme de « bolos » dans une question adressée à Édouard Philippe.
« C’est l’histoire d’un faussaire à la tête d’une association de malfaiteurs […], il pense mater le peuple à coups de flashball et l’amadouer avec quelques écus récupérés en lui faisant les poches », a-t-elle lancé en évoquant la question des Gilets jaunes. Avant de conclure : « Monsieur le Premier ministre, arrêtez de prendre les gens pour des bolos, essayez de ne pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes ! » Le terme bolos désignant des pigeons, des personnes très naïves.