La directrice d’un Ehpad explique que certains patients qui n’avaient aucun symptôme ont vu leur santé se dégrader «en deux heures»