Politique

La France est devenue une pseudo-démocratie tenue par des fonctionnaires sur-payés.(vidéo)

Les propriétaires de la République anti-démocratique sont les fonctionnaires ! Selon François Amanrich : “Aujourd’hui, dans la France « démocratique », 64 % des députés et sénateurs sont fonctionnaires. Aujourd’hui, dans la France « démocratique », 87 % des dirigeants politiques sont fonctionnaires. La France n’est même plus une démocratie représentative.

Lors de la dernière campagne électorale, tous les partis politiques ont allégrement tapé sur les riches en oubliant de dire que le salaire moyen des fonctionnaires est supérieur au salaire moyen du privé.

C’est devenue une règle: En France on ne tape pas sur les fonctionnaires. Ou si peu. Le risque de se faire traiter de poujadiste ou de fasciste est tel, que plus personne n’ose affirmer des évidences.

Dire par exemple que l’immense majorité des fonctionnaires sont embauchés à vie, et que, contrairement à tous les salariés et patrons du privé, on ne peut les licencier, suffit à vous faire basculer dans le camp des populistes, héritiers du boulangisme.
Dénoncer les privilèges outranciers des fonctionnaires c’est déclarer la guerre aux anti-liberaux de toutes obédiences.
Souvent incultes et manipulateurs, ces derniers ont l’obsession de l’État. Cette passion mortifère qu’ils manifestent en toute occasion ressemble plus au communisme qu’au libéralisme tempéré et subtil de De Gaulle.

Il serait d’ailleurs temps de cesser de se laisser berner par l’usage du mot libéralisme. Il ne sert souvent qu’à maquiller l’indigence et le manichéisme idéologique des paltoquets de gauche.
Car toute personne un peu soucieuse de démocratie devrait s’inquiéter de voir des hauts fonctionnaires inamovibles, sans aucune légitimité élective, dicter la politique au plus haut niveau, et détenir des ministères aussi importants que Bercy, l’Éducation Nationale ou encore le ministère de l’Intérieur !

Dans un documentaire récent (Une pieuvre nommée Bercy) nous avons même pu découvrir comment Bercy est devenu la propriété d’une armada de fonctionnaires absolument autonomes, et rétifs à appliquer les directives dictées par le ministre en charge de l’économie et des finances.

Ayons donc le courage de le dire: en France trop nombreux sont les fonctionnaires à percevoir des salaires faramineux comme le dénonce cette vidéo:

En abandonnant sa souveraineté à l’Europe des technocrates, la démocratie française s’est transformée en oligarchie. Quel sera l’homme ou la femme politique doté d’assez de courage pour mettre un terme à cette situation ?
Les socialistes qui ont fait exploser les effectifs de fonctionnaires territoriaux en n’hésitant pas à augmenter la dette des collectivités locales ne seront jamais capables de mener à bien cette révolution.
Or 2017 sera peut-être trop tard….