Économie, Écologie...,  Politique,  vidéo

la Grèce: défaut ou pas défaut (vidéo)

La Grèce va t-elle enfin faire défaut pour relancer son économie ? Les créanciers privés doivent se prononcer avant jeudi soir 20h (8 mars 2012), pour savoir s’ils acceptent ou pas de participer à l’effacement de la dette grecque.

Marie Coeurderoy précise que l’opération peut être acceptable si 80 % des créanciers se résolvent à perdre 75 % de leurs créances. Si ces derniers n’acquiesçaient pas cette proposition « la Grèce sera obligé de forcer ces créanciers privés et elle sera belle et bien en défaut de paiement ! »

La Grèce comme le Phœnix pourrait renaitre de ses cendres si elle acceptait d’acter définitivement le fait de faire défaut.