La mosquée salafiste de Nogent-le-Rotrou enseigne le martyre au combat

Petit exemple de la façon dont la gauche contourne la loi de 1905 un partout en France, au profit des islamistes les plus durs.

Nogent-le-Rotrou est une commune française, située dans le département d’Eure-et-Loir et la région Centre. En 2008, elle comptait 11 124 habitants. Le maire de cette commune se nomme François Huwart. Il est membre du Parti radical de gauche et a été reconduit dans son quatrième mandat de maire lors de l’élection de 2008.

Dernièrement, le conseil municipal a décidé de mettre à disposition des musulmans un terrain municipal de 1274m2 pour un loyer annuel de… 900 euros. Sur 784m2 de surface au sol, cette mosquée avec minaret –une première dans le Perche– qui comportera deux salles de classe pour l’enseignement de l’arabe et de la Sharia sera opérationelle fin 2012 selon le président de l’Association culturelle, sportive et sociale des musulmans de Nogent-le-Rotrou. Reconnaissons ici la philanthropies dont est capable la gauche. Cependant on peut penser qu’un tel espace avec un coût aussi modique serait plus profitable à un jeune entrepreneur. Mais malheureusement ce dernier n’aura certainement jamais la chance de bénéficier d’une telle largesse… à moins qu’il soit en possession d’une carte d’adhérent au parti socialiste, dans ce cas bien des arrangements sont possibles.

Mais qui se cache derrière l’Association culturelle, sportive et sociale des musulmans de Nogent-le-Rotrou ?

Lorsque l’on s’intéresse à cette association et que l’on va lire son site internet, on se rend compte, comme souvent, qu’elle sera tenue par des salafistes bien chargés du bulbe.

Mourir au combat pour faire triompher la parole d’Allah

Source

Des textes édités en Arabie Séoudite, d’auteurs bien connus des islamologues sont intégralement scannés à la disposition des fidèles. Parmi les deux livres présentés, le grand classique La Citadelle du Musulman de Ibn Wahf al-Qathaani, édité par le ministère des Affaires Islamiques du royaume d’Arabie Séoudite, et présenté par des étudiants de l’Université Islamique de Médine, soit l’institution la plus extrémiste de l’islamisme.

A la page 18, une définition du Martyr [Shahîd] est conforme à l’islam traditionnel, voici la copie d’écran:


Les musulmans, pour tromper les occidentaux, affirment souvent que le djihad est seulement défensif. Ce passage, en affirmant que la défense de l’islam n’est pas la seule raison de son déclenchement car il faut avant tout que la « parole d’Allah soit la plus haute » ( que les autres religions) illustre bien le projet suprémaciste de l’islamisme.

Page 72 on lit également un passage aux accents offensifs:

L’autre ouvrage mis en ligne est un grand classique de la charia sunnite, Le Jardin des vertueux de An Nawawî, dont de nombreux passages appellent à attaquer physiquement les non musulmans. Un chapître entier s’intitule « Le mérite de la guerre sainte », une guerre offensive (page 337 et suivantes):

3- Aisha (RA) a rapporté ce Hadith : « Plus d’exil après la libération de ma Mecque ; mais il n’y a plus dorénavant qu’une sortie pour la guerre sainte ou pour toute autre bonne intention. Quand on vous appelle au combat, répondez-y. » (Hadith authentique)

Page 36, un hadith atteste que le combat ne doit cesser que lorsque les « infidèles » reconnaissent Mohammad comme un messager :

« le Messager de Dieu appela ‘Alji Ibn Abi Tâleb (RA) et lui donna la bannière en lui disant : « Marche sans te retourner jusqu’à ce que Dieu te donne la victoire » ‘Ali se mit en marche puis s’arrêta un moment sans se retourner et cria : « O Messager de Dieu ! A propos de quoi dois-je combattre ces gens ? » Il dit : « Combats-les jusqu’à ce qu’ils attestent qu’il n’y a de dieu que Dieu et que Mohammad est le Messager de Dieu. (Rapporté par Moslim)

Page 39 sur la guerre contre les idôlatres :

« 109. Anas (RA) a dit : « Mon oncle Anas Ibn Annadr s’absenta de la bataille de Badr. Il dit : « O Messager de Dieu ! Je mesuis absenté de ta première bataille contre les idolâtres. Si Dieu me permet de participer à la guerre contre les idolâtres, Dieu verra (ou fera voir) certainement ce que je ferai ».

Page 43 : « 117. Abou Dharr Joundab Ibn Joumâda (RA) a dit : “J’ai dit : « O Messager de Dieu ! Quelle est la meilleure action ? » Il dit :« La foi en Dieu et le combat pour sa cause ».

Page 57, est évoquée la doctrine classique de la conversion, la soumission ou la mort :

Ali (RA) dit : « Dois-je les combattre jusqu’à ce qu’ils embrassent l’Islam ? » Il [Mohammad] dit : « Mets-toi en marche posément jusqu’à ce que tu arrives à leur terre et invite-les à l’Islam. Informe-les des devoirs qu’ils auront vis-à-vis de Dieu exalté à la suite de leur conversion.

Page 58 : 177. D’après Zeyd Ibn Khaled Al Jouhanni (RA), le Messager de Dieu a dit : « Celui qui équipe un combattant au service de Dieu, a le même salaire (auprès de Dieu) que lui et celui qui remplace dans le bien un combattant dans sa famille a le même salaire que lui ». (Unanimement reconnu authentique)  »

Page 49: « 390. Selon Ibn ‘Omar (das), le Messager de Dieu a dit: «J’ai reçu l’ordre de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils attestent qu’il n’y a de dieu que Dieu et que Mohammad est le Messager de Dieu, puis qu’ils fassent correctement la prière et qu’ils donnent l’aumône légale. S’ils ont fait tout cela, ils ont assuré contre moi leur sang et leurs biens sauf ce que l’Islam permet d’en prélever légalement». (Unanimement reconnu authentique)

Page 343 : 1341. Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu a dit: «Celui qui meurt sans avoir jamais combattu (au service de Dieu) ni eu le désir de le faire, meurt dans l’une des catégories des hypocrites». (Unanimement reconnu authentique). Messager de Dieu dit: «Celui qui combat pour que la parole de Dieu soit la plus haute, c’est ce combat qui est au service de Dieu». (Unanimement reconnu authentique)

1345. Selon Abou Oumàma (das), quelqu’un dit: «O Messager de Dieu! Donne-moi l’autorisation de parcourir le monde». Le Prophète lui dit: «Le parcours du monde pour ma communauté est dans le combat au service de Dieu puissant et glorifié». (Rapporté par Abou Dawùd)

1349. Selon Anas (das), le Prophète a dit: «Combattez les idolâtres avec vos biens, vos vies et vos langues». (Rapporté par Abou Dawùd)

1352. Selon Abou Hourayra, (das), selon Jàber (das), le Prophète a dit: «La guerre c’est l’art de tromper l’ennemi».(Unanimement reconnu authentique)

Sur l’extermination des Juifs :

1820. Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu a dit: L’heure ne se lèvera pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs, au point que le Juif se cachera derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront alors: «O Musulman! Voici derrière moi un Juif, viens le tuer», sauf un arbre épineux de Jérusalem nommé «gharqad». C’est eneffet un arbre appartenant aux Juifs».

Qu’en pense Claude Guéant, Mélenchon, François Hollande, François Bayrou ou Sarkozy ?. Et où sont toute les milices de la bien-pensance à l’affut du moindre mot « fasciste » ?. Et Toutes les associations antiracistes stipendiées par le PS que font-elles ?

Ils sont atteint d’ une indignation un peu hémiplégique on dirait.

Lire aussi sur le même sujet : Le « Livre du Jihad » enseigné à la mosquée de Pontoise.

http://www.islamisation.fr/archive/2012/02/07/la-mosquee-salafiste-de-nogent-le-rotrou-enseigne-le-martyr.html