La préférence Nationale c’est bon pour la Réunion, la Guadeloupe, la Nouvelle-Calédonie… mais en métropole c’est fasciste ! (vidéos)

Comme l’a si justement fait remarqué en son temps Christian Jelen: le préférence nationale est historiquement une idée de gauche(1). On pourrait même ajouter que c’est un principe républicain. Il est par exemple impossible de passer un concours administratif de la fonction publique sans avoir la nationalité française. Évidemment cette disposition déplait aux eurocrates(2), mais aussi à une grande partie de notre classe politique française. Pour eux: la préférence nationale c’est raciste et fasciste… Mais attention ce jugement ne vaut que pour le territoire métropolitain. Car pour les DOM TOM, la préférence nationale devient comme par enchantement envisageable, souhaitable, nécessaire.
C’est ainsi que nous avons vu à plusieurs reprises ces derniers temps, une palanquée de bien-pensants défendre la priorité à l’emploi pour les nationaux des îles françaises.

Quelques exemples du double discours tenu par les professionnels de l’antiracisme !

La Réunion : priorité absolue à l’embauche des réunionnais contre la main-d’œuvre européenne

Cette semaine, à l’occasion d’une manifestation devant la préfecture de l’île de la Réunion, plusieurs associations et syndicats comme L’Alliance des jeunes pour la formation et l’emploi à la Réunion, l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté, le Comité des chômeurs du Port et l’Unef (syndicat proche du parti socialiste, ont demandé la fin de l’arrivée de la main d’œuvre extérieure sur les chantiers et plus particulièrement sur celui de la nouvelle centrale EDF du Port, et la priorité absolue à l’embauche des réunionnais. (3)

Pour Gilles Leperlier, président de l’AJFER, “aujourd’hui à la Réunion, des postes existent et ne sont pas occupés par des Réunionnaises et des Réunionnais, qui sont qualifiés et compétents. Il est temps de dénoncer cette situation qui n’a que trop duré”.

Préférence nationale en Nouvelle-Calédonie

En Nouvelle-Calédonie, le syndicat indépendantiste kanak,( USTKE ) protestait en juin dernier contre le recrutement par Manpower de travailleurs réunionnais, au détriment de travailleurs kanaks.(4) C’est en octobre 2009, lors des violents affrontements qui avaient opposé des adhérents du syndicat indépendantiste USTKE aux forces de l’ordre dont 27 membres avaient été blessés, que nous avions découvert les revendications ethnicistes de ce syndicat concernant les problèmes d’immigrations que rencontre l’île.(5)
Ironie de l’histoire: L’USTKE bénéficie depuis de très longues années du soutien inconditionnel de José Bové (6), du NPA(7), et de… la CGT (8)! Tous de petits flics assermentés de l’antifascistes. Souvenons-nous qu’à l’occasion d’une purge « antifasciste », les dirigeants de la CGT avaient décidé de virer Fabien Engelmann (9) en raison de son engagement au FN. Leur principal argument fut le suivant: Le FN prévoit l’instauration de la préférence Nationale, une disposition incompatible avec le combat syndical !?!?.

Pour Christiane Taubira, la préférence nationale dans les Dom-Tom c’est pas raciste

Nous devons à Christiane Taubira la loi mémorielle la plus culpabilisatrice, clientéliste, liberticide et révisionniste de ce pays.(10) En définissant la traite négrière transatlantique et l’esclavage perpétrés par les « occidentaux » comme crime contre l’Humanité, sans y inclure la traite musulmane et interafricaine, (pourtant les plus importantes (11)), Christiane Taubira a délibérément choisi de diviser les français. De culpabiliser les uns: les blancs; et de maintenir dans une posture victimaire les autres: les noirs.
Un procédé auquel elle a eu recours en 2009, à l’occasion des grèves en Guadeloupe. Christiane Taubira n’hésita pas à ethniciser les débats et à défendre la préférence à l’embauche en faveur des Guadeloupéens et contre les français de France… . Dans la vidéo qui suit, la député de Guyane tiens des propos à faire rougir de honte un électeur du FN. On imagine la réaction outragée des ligues de vertu républicaine si Marine Le Pen avait tenu avec autant de vigueur un discours similaire sur les Français de métropole….

A force d’avoir ethnicisé les questions sociales, de s’être largement fourvoyée dans l’idéologie multiculturelle et le relativisme au profit des minorités et au détriment de la classe ouvrière, la gauche a perdu les fondements qui faisaient la richesse de ses combats… et petit à petit elle s’est éloignée du réel.
Aujourd’hui il ne lui reste plus pour exister que le magistère de la moraline et une posture moderniste, immigrationniste et mondialiste…. pas suffisant pour remonter le pays des abîmes où elle et l’UMP l’ont laissé sombrer.

Jérôme Cortier

(1)http://www.prechi-precha.fr/2011/07/29/la-preference-nationale-vient-de-la-gauche-hommage-a-christian-jelen/

(2)http://www.prechi-precha.fr/2011/05/25/lue-contre-la-preference-nationale-chez-les-notaires/

(3)http://fr.novopress.info/93451/la-reunion-priorite-absolue-a-l%E2%80%99embauche-des-reunionnais-vs-main-doeuvre-europeenne-video/

(4) http://www.ustke.org/actualite-syndicale/actualite/La-sonnette-dalarme-est-tiree-par-rapport-a-limmigration-at_146.html

(5)

(6) http://www.jose-bove.eu/2009/09/kanaky-solidarite-avec-l-ustke-et-son-president-gerard-jodar/

(7) http://www.npa2009.org/content/kanaky-solidarit%C3%A9-avec-lustke

(8) http://www.cgt.fr/La-Cgt-reaffirme-sa-solidarite,36470.html

(9) http://ripostelaique.com/Fabien-Engelmann-Pourquoi.html

(10) http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-loi-taubira-inconstitutionnelle-67513

(11) http://www.prechi-precha.fr/2011/06/15/%EF%BB%BF-%C2%AB-esclaves-blancs-maitres-musulmans-%C2%BB-entretien-radio-avec-tidiane-n%E2%80%99diaye/