La RATP cache-t-elle la découverte d’une engin explosif dans un wagon du RER A ?

Nos camarades de Riposte Laïque s’interroge sur la découverte d’un engin explosif que cacherait la RATP.

Riposte Laïque révèle le contenu d’une lettre d’un représentant du CHSCT de la RATP où il est question d’un engin explosif découvert dans un wagon du RER A, le 30 octobre dernier.

835561ratp1-3« Nous comprenons donc, à la lecture de cette lettre, dont nous avons vérifié l’authenticité, que les services de déminage sont venus sur place, ainsi que la Brigade antiterroriste. Mais le plus inquiétant n’est pas là. La bombe aurait été placée dans un wagon, sous une trappe. Or, dans les RER, les agents de la RATP interrogés nous disent qu’il n’y a pas de trappes dans tous les wagons, et qu’il faut être particulièrement bien informé pour connaître ces emplacements, les ouvrir et y déposer un engin.

On s’interroge donc sur le mutisme de la direction de la RATP, et surtout sur l’absence d’informations données aux salariés. Si la direction, cherchant à étouffer l’affaire, voire à la minimiser, nous raconte que l’engin était factice, pourquoi le taire ? Mais on peut s’interroger sur l’intérêt de glisser une fausse bombe, sous une trappe connue de très peu de personnes. »

[…]

Riposte Laïque

893327ratp2