La RATP refuse les affiches du concert de soutien des « Prêtres » aux chrétiens d’Orient. Mais accepte les affiches pour l’Islam

Le groupe Les Prêtres se réunit en juin prochain à l’Olympia à l’occasion d’un concert de soutien aux chrétiens d’Orient. Mais ses affiches promotionnelles, ont été refusées par la RATP, qui invoque le principe de la laïcité.

CBhsUPqWQAAggme

Les voix de l’affichage publicitaire à la RATP sont impénétrables. Le groupe de chanteurs religieux à succès « Les Prêtres », vient d’en faire l’amère expérience. Le trio, constitué en 2010 par l’évêque de Gap et d’Embrun monseigneur Jean-Michel Di Falco, doit se produire en concert en juin prochain à l’Olympia. Mais pour assurer la promotion de ce spectacle, les planches soumises à la régie publicitaire Métrobus qui gère l’affichage dans le métro parisien, mettaient en avant la destination des fonds récoltés à l’occasion de ce concert caritatif. En l’occurrence, venir en aide aux chrétiens d’Orient, victimes de l’expansion du groupe Etat islamique en Irak et en Syrie.

Laïcité à géométrie variable?

C’est l’évêque en personne qui s’est chargé de rendre publique la décision de l’entreprise de transports publics. Sur Twitter, il met en ligne une photo de l’affiche de la discorde, bardée de graffitis, l’un d’entre eux dénonçant: « Et la laïcité? » La mention « Pour les chrétiens d’Orient » doit disparaître, se borne à expliquer l’évêque. Contacté par nos confrères du Figaro, il précise ce mercredi que c’est la production du concert, la chaîne TF1, qui l’a informé de la décision de la RATP. Il s’insurge également contre une règle a géométrie variable en matière de laïcité. « Je demande le même traitement pour tous. Si, il n’y a pas eu de soucis avec l’annonce du film Qu’Allah Bénisse la France, je ne vois pas pourquoi il y en aurait avec la mention « chrétiens d’Orient » sur notre annonce de concert. »

CBickokWAAEbC80

Depuis, les soutiens s’organisent. « Je suis laïc, pas catholique, mais là c’est de l’abus de qualification », réagit par exemple le député radical de gauche Joël Giraud dans les colonnes du quotidien. Celui-ci a d’ailleurs mis en ligne, ce mardi, trois courriers adressés au Premier ministre, au Ministre des Affaires Etrangères et à Ségolène Royal, en charge des Transports. « J’ai été sidéré par une telle décision, car je ne vois pas en quoi un concert qui a pour objet de venir en aide à un peuple victime d’un génocide que dénonce avec force le gouvernement peut être une entorse à la laïcité », écrit le parlementaire dans ce courrier.
« Principe de neutralité »

CBiCEeoWYAAP3oY

En savoir plus sur