Économie, Écologie...,  Politique

La sécurité sociale algérienne doit 34 millions d’euros à la France

Un bébé algérien souffrant d’une maladie immunitaire sévère obligeant à une greffe rapide de la moelle osseuse, sera finalement opéré en France après une campagne de mobilisation en sa faveur, a annoncé vendredi le ministère de la Santé.

Le ministère a indiqué dans un communiqué que «pour des raisons médicales et humanitaires évidentes, le petit Manil Blidi sera prochainement accueilli au sein d’un hôpital français» alors que l’opération était jusqu’à présent bloquée en raison d’un contentieux financier avec la sécurité sociale algérienne.

(…) Le ministère de la Santé a souligné que «les frais médicaux et d’hospitalisation de l’enfant en France» resteront à la charge de la sécurité sociale algérienne, la Caisse nationale d’assurance sociale (Cnas).

La Cnas qui a une dette globale de 34 millions d’euros auprès des hôpitaux français, aurait versé récemment un «dépôt de garanti auprès de la Banque de France» pour débloquer le dossier du petit Manil, selon son père.

Jusqu’à présent tous les hôpitaux français démarchés depuis novembre par M. Blidi refusaient en raison des impayés précédents de la Cnas.

source JSL