La UNE de Libération du week end (Municipales 2014)

Il est devenue impossible à la gauche de représenter une Marianne autrement que sous les traits d’une femme noire. En pensant être rebelle et antiraciste, Libé ne fait que confirmer l’ethnicisation des questions sociales que la gauche nous impose depuis 30 ans. La Une de Libé avoue : seuls comptes  les minorités ethniques et religieuses.

Là où dans les années 80 libération aurait mis à sa Une un ouvrier avec un casque de chantier ou un employé d’une grande surface, ou encore un chômeur victime de la mondialisation, le journal choisit aujourd’hui une femme noire portant un drapeau français…

Tout est dit.

510134604054101522880676273941584872232n