La venue de Marine Le Pen à Meaux perturbée par le Front de Gauche

Le Front de gauche de Mélenchon et le PS montrent leur vrai visage, de républicain en peau de lapin.

Deux journalistes et militants du Front de Gauche, Jean-Charles Girault de Médiapart et Nathanaël Uhl du Nouvel Observateur, avaient menacé de mort Louis Aliot via Twitter. Le Front National a déposé plainte.


 

Marine Le Pen a fait campagne sur le marché de Meaux (Seine-et-Marne), la ville du leader de l’UMP Jean-François Copé, où sa visite d’une heure a été perturbée par l’hostilité de militants du Front de gauche (FG) et du PS. « Résistance ! Résistance ! Résistance ! » : ce slogan exprimé à vive voix a accompagné les déambulations de la leader du Front national entre les étals et auprès des commerçants ou des passants, couvrant parfois la voix de la candidate.