Économie, Écologie...,  Fil Info

La zone euro entre officiellement en récession

La zone euro est officiellement entrée en récession au troisième trimestre 2012, pour la deuxième fois en trois ans, selon une première estimation jeudi de l’office européen de statistiques Eurostat.

Le Produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,1% au 3e trimestre, après s’être déjà replié de 0,2% au trimestre précédent. Une période de récession est constatée lorsque le PIB se contracte pendant deux trimestres consécutifs.

Après la crise financière de 2008, la zone euro était tombée en récession et avait renoué avec la croissance au troisième trimestre 2009. Sur un an, le PIB corrigé des variations saisonnières a enregistré une baisse de 0,6% au troisième trimestre 2012, contre -0,4% au trimestre précédent.

Ralentissement de la croissance allemande

Cet indicateur a été publié après les chiffres de croissance de plusieurs pays de la zone euro : en Allemagne, le PIB a progressé de seulement 0,2%, marquant un nouveau ralentissement de la croissance de la première économie européenne.

Deuxième économie de la zone euro, la France a surpris positivement en voyant sa croissance légèrement rebondir, de 0,2%, au troisième trimestre. En revanche l’Italie et l’Espagne sont restées en récession, avec un recul du PIB de respectivement 0,2% et 0,3%.

A l’échelle de l’Union européenne, le PIB a progressé de 0,1%, après une baisse de 0,2% au trimestre précédent, ce qui veut dire que les 27 pays européens pris dans leur ensemble ne sont pas entrés en récession. L’Europe n’en reste pas moins sévèrement à la traîne face aux Etats-Unis et au Japon, qui ont respectivement enregistré des PIB en hausse de 2,3% et de 0,2% au troisième trimestre.