L’aïd el-kébir : une fête religieuse financée par des fonds publics.

Les musulmans fêtent ce vendredi l’Aïd El Adha, également appelé l’Aïd El Kébir, la plus grande fête de l’Islam, en l’honneur du sacrifice d’Abraham. Pour l’occasion, ils doivent sacrifier un mouton. Des abattoirs temporaires ont donc été installés un peu partout en France.En 2010, le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, alors présidé par Claude Bartolone, mettait à disposition, pour une durée de cinq ans et à titre gracieux, un terrain départemental de 25 hectares pour l’organisation de l’Aïd-el-Kebir.

Le 26 octobre 2012, Claude Bartolone, désormais Président de l’Assemblée Nationale, était présent pour le lancement de l’Aïd, entouré du Préfet de la Seine-Saint-Denis et du Président du Conseil Français du Culte Musulman, Mohammed Moussaoui.

Fondation BB