Fil Info,  Politique

Le 300 mètres carrés du ministre Cahuzac dans le XVIe arrondissement cambriolé

Le ministre socialiste Cahuzac serait il honteux de sa fortune ????

Le cambriolage de l’appartement privé du ministre du Budget Jérôme Cahuzac donne lieu, depuis hier, à un curieux ballet de démentis de son entourage et de confirmations des médias qui ont révélé l’information.

Hier, Le Parisien révélait en fin de matinée que le ministre avait été informé, samedi vers 19 h, que « la porte de son logement avait été fracturée », et visité par des cambrioleurs s’étant enfuis. Il s’agirait manifestement du logement privé de Cahuzac, que Le Parisien présente comme un appartement d’une surface de 300 m², situé « avenue Pierre-Ier-de-Serbie, dans le XVIe arrondissement ». Tout en précisant que le 1er district de police judiciaire (DPJ) a été chargé des investigations, Le Parisien ajoute que « une dizaine de montres de marques ont été dérobées, pour un préjudice de près de 100 000 € ».

Des « montres de marques » ou des objets « à valeur sentimentale » ?

En fin d’après-midi, le quotidien met à jour son article. L' »entourage du ministre » tient en effet à faire savoir que « la surface de l’appartement est de 140 m² et non 300 m² comme indiqué dans l’article », mais également que les « informations relatives aux objets dérobés sont fausses ». Il faudrait oublier, donc, le préjudice à 100 000 €, car il ne s’agirait uniquement d’objets « à valeur surtout sentimentale », dont « des cadeaux reçus depuis son internat ».

Pourtant, Le Parisien précise qu’il « maintient » ses premières informations, « notamment sur les objets dérobés ». Et enfonce le clou, assurant que parmi eux se trouveraient « huit montres qui seraient des marques « Rolex, Jaeger-Lecoultre, Boucheron, Chaumet et Breitling ».