Économie, Écologie...,  Politique

Le chômage a augmenté en novembre

addendum :

Le nombre de chômeurs repart à la hausse mais l' »inversion est amorcée » pour Hollande
foufou-fou
Dans un communiqué, le président de la République s’est félicité de « l’inversion de la courbe du chômage », laquelle « est bien amorcée ». « Ce mouvement pour être significatif doit se poursuivre mois après mois. C’est une bataille de chaque jour (…) La diminution duable du chômage est désormais à notre portée », a indiqué François Hollande. Source l’expansion
tweet

– – – – – – – –

Les centaines de milliers d’emplois aidés, financés par l’impôt et la dette, ne suffisent plus à maquiller la dégringolade de l’économie française. Jamais notre pays n’a connu un taux de chômage aussi élevé. Jusqu’où va-t-on descendre ? 2013-04-29T101410Z_1_APAE93S0SFP00_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-ALLEMAGNE-UMP-20130429 Une douche froide. En novembre, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie A (celle regroupant les inscrits n’ayant exercé aucune activité) a augmenté de 17.800 personnes, annulant quasiment la baisse d’octobre (-20.500). Or c’est sur cette catégorie que le gouvernement a fondé sa promesse d’inversion de la courbe du chômage d’ici la fin de l’année…

Pire, le chômage des jeunes, dont François Hollande a fait sa priorité, est lui aussi reparti à la hausse en novembre en catégorie A (+2300).

Pour faire bonne figure, le ministère du Travail préfère communiquer sur des tendances sur plusieurs mois. «» lit-on dans le communiqué. Factuellement, cela est vrai. Mais le ministère en tire une conclusion pour le moins optimiste en déclarant que «l’inversion de la courbe du chômage est donc bel et bien engagée en ce quatrième trimestre de 2013» !

En réalité, la hausse du chômage, après avoir ralenti tout au long de 2013, semble avoir atteint un palier. Un palier où les mois de hausses et de baisses s’enchaînent.

Le Figaro

—————–

François Hollande va avoir de la peine à réussir son pari : inverser la courbe du chômage d’ici fin 2013. En novembre, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A), DOM compris, a augmenté de 17 500 personnes, pour s’établir à 3 555 200 (dont 3 293 000 en métropole), selon les chiffres publiés, jeudi 26 décembre, par Pôle emploi et la Dares (service statistique du ministère du travail). Cette progression efface quasiment la baisse enregistrée au mois d’octobre (– 19 900).

En revanche, si l’on intègre les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite (catégories B et C), les chiffres reculent, très légèrement : – 8 200 par rapport au mois d’octobre. Le Monde

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE