Histoire,  Politique

Le PCF et l’épuration en France.

Mélenchon, pour qui le PCF n’a pas de sang sur les mains, manipule l’histoire. Jusqu’ici aucun média n’a réagi à ses propos négationnistes. Comme il ne trouvent d’ailleurs rien à dire sur son programme indigent. Alors on va rafraîchir la mémoire du petit père sans peuple et celle des communistes !
Sur Sud Radio, le 7 mars, Karim Hacène animait une émission consacrée aux épurations pendant la Libération. Il recevait l’un des auteurs du livre « Ainsi finissent les salauds » qui ont travaillé sur les débuts de la lutte armée menée par le Parti communiste à l’aide des Bataillons de la jeunesse à l’automne 1941 (Le Sang des communistes, 2004). ils sont aussi à l’origine d’un certain nombre de révélations sur la police politique du PCF entre 1941 et 1943 (Liquider les traîtres, 2007).

Entre le 20 août et le 22 septembre 1944, près de quarante corps sont repêchés dans la Seine, à Paris et ses alentours. Tous les corps portent au cou, attaché par une cordelette de soie, le même pavé de grès, pas assez lourd, semble-t-il, pour lester correctement les cadavres. Qui sont ces hommes et ces femmes ? Qui sont les tueurs ? Dans la tourmente de la Libération de Paris, toutes les hypothèses peuvent être formulées. Jean-Marc Berlière et Franck Liaigre ont mené l’enquête, qui à l’époque, n’alla jamais à son terme. Ils ont retrouvé les identités des victimes et remonté le cours de leurs vies. Tous les chemins les ont conduits à l’Institut dentaire, sinistre centre clandestin de séquestration et d’exécution, ou plus de deux cents personnes furent incarcérées et torturées entre le 20 août et le 15 septembre 1944. Qui tenait ce centre ? La Milice ? La Gestapo ? Non, des « FTP » de la dernière heure qui profitèrent de ces troubles journées pour régler quelques comptes sanglants. Comme dans Liquider les traîtres, Berlière et Liaigre ont réussi à conjuguer avec talent la rigueur historique et le souffle romanesque.

Première partie (présentation du livre):

durée:45mn

[sc_embed_player fileurl= »http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/epuration1.mp3″]

Deuxième partie (Débat):

durée: 45 mn

[sc_embed_player fileurl= »http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/epuration2.mp3″]