Le président PS de la région Languedoc-Roussillon visé par une enquête pour favoritisme

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Montpellier après une plainte pour « délit de favoritisme » déposée contre Christian Bourquin, président PS de la région Languedoc-Roussillon. Cette plainte porte sur l’attribution en 2012 de deux marchés à une société de communication, selon une source judiciaire.

L’enquête a été confiée à la brigade financière du SRPJ de Montpellier. La plainte avait été adressée au Procureur de Montpellier il y a tout juste une semaine par l’avocat marseillais Olivier Taoumi au nom de quelques contribuables à titre privé, mais aussi d’une association de contribuables et de deux sociétés s’estimant flouées. Cette plainte vise M. Bourquin, la présidente de la commission d’appel d’offres ainsi que Pascal Provencel, le patron de Sens Inédit, l’entreprise retenue pour les marchés mis en cause mais ce dernier pour « recel de délit de favoritisme ».

Midi libre