Le PS Grec veut faire tomber Papandréou!

On s’en doutait, les eurocrates vont tout mettre en œuvre pour faire reculer les grecs, les menacer et faire peser sur leurs épaules une pression incommensurable. Et pour cela ils peuvent compter sur la complicité de leurs chiens de garde du Parti socialiste européen, et plus particulièrement le PASOK, le Ps grec.
En effet, alors qu’ils ont la majorité au parlement et qu’ils gouvernent le pays, les socialistes grecs n’ont pas le courage de donner la parole au peuple et font le nécessaire pour que leur premier ministre George Papandréou dégage !

De gauche les socialopes européens ??? Combien de benêts croient encore à l’honnêteté de ces paltoquets ?!

Pour Georges Prévélakis, professeur de Géopolitique à l’Université Paris 1 et spécialiste de la Grèce, George Papandréou a signé sa fin politique en soumettant par référendum l’accord européen conclu la semaine dernière.

C’est une nouvelle fuite en avant, probablement sa dernière puisque le gouvernement est en train d’être renversé : les défections se multiplient dans la majorité socialiste depuis cette annonce du Premier ministre. Un groupe supplémentaire d’une dizaine d’élus du Pasok pourrait également se désolidariser. George Papandréou est donc à bout. Peut-être espérait-il gagner encore un peu de temps. Mais il était probablement condamné d’une manière ou d’une autre.

A-t-il joué son va-tout ?

Son départ est une question d’heures. Il n’aura plus la majorité au Parlement lors du vote de confiance prévu vendredi. On s’oriente donc vers des élections législatives anticipées. Le chef de l’opposition a estimé que ce référendum était suicidaire et qu’il ferait tout pour l’empêcher. Or le meilleur moyen pour cela est de renverser le gouvernement actuel.

Ils sont décidément toujours aussi courageux les socialistes!… et incontestablement attachés à la démocratie….