Le seuil des logements sociaux sera relevé à 25%, assure Jean-Marc Ayrault

Il entre en moyenne chaque année 200 000 immigrés. En 5 ans, cela fait un million de personnes en plus. On s’étonne que cette donnée ne soit jamais évoquée quand on parle de logements sociaux, d’urbanisation et de gros bétonnage. On s’étonne aussi silence de cécil Duflot et de ses pseudo-écolos d’EELV

Voir nos articles consacrés à l’urbanisation galopante de notre pays:

Le Premier ministre a demandé aux préfets d’être « vigilants sur l’application » de la loi SRU. Les sanctions pour les communes « bafouant » la loi seront quintuplées.

 

Jean-Marc Ayrault a renouvelé, ce mardi devant les préfets réunis au ministère de l’Intérieur, l’engagement de la majorité de relever le seuil de logements sociaux pour les villes de plus de 3.500 habitants de 20%, à l’heure actuelle, à 25%, et de quintupler le montant des amendes pour les communes ne respectant pas la loi.

Dans son discours, Jean-Marc Ayrault a enjoint [aux] préfets [d’]être « vigilants sur l’application » de la loi Solidarité et de renouvellement urbain (SRU). « Grâce aux efforts déployés depuis plusieurs années, la solidarité à l’égard du logement social a progressé. Pour autant, certaines communes, qui restent heureusement minoritaires, préfèrent continuer à payer des amendes plutôt que mettre en oeuvre des programmes de construction de logements sociaux », a-t-il déploré.

Les Echos