Politique

Le terroriste Georges Ibrahim Abdallah nommé citoyen d’honneur par la mairie PC de Bagnolet

L’ancien chef des Fractions armées révolutionnaires libanaises condamné pour complicité d’assassinats a été fait citoyen d’honneur de la ville de Bagnolet. Le Conseil représentatif des institutions juifs de France demande au Parti communiste de désavouer la décision de son maire.

30-ans-de-solidarité-avec-Georges-Ibrahim-Abdallah-en-Bretagne-aussi--597x360Le 28 février 1987, George Ibrahim Abdallah est condamné à la perpétuité pour complicité dans l’assassinat en 1982, à Paris, de deux diplomates, l’Américain Charles Robert Ray et l’Israélien Yacov Barsimentov. Défendu par un certain Jacques Vergès, l’homme est depuis en prison. Sa huitième demande de libération conditionnelle lui a été refusée par la Cour de cassation en avril dernier.

Vendredi dernier, le maire communiste de Bagnolet (Seine-Saint-Denis), Marc Everbecq, l’a nommé citoyen d’honneur de sa ville. Une décision qui ulcère des associations communautaires juives au premier rang desquelles, le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France). «Je trouve ça lamentable, c’est un abaissement des valeurs morales. Il me semble qu’il existe des gens qui mériteraient davantage cette distinction», indique le président du CRIF, Roger Cukierman, au Figaro. «Ça veut dire quoi… que le maire de Bagnolet soutient le terrorisme?» s’interroge-t-il tout en regrettant que le parti «ne maîtrise pas ses troupes.» Jeudi, il a envoyé au Secrétaire général du PCF, Pierre Laurent, une lettre: «J’ose espérer que vous accepterez de désavouer cette décision qui me parait particulièrement choquante», écrit-il. […]

article complet : Le Figaro

Georges Ibrahim Abdallah sur wikipédia : né le 2 avril 1951, il est le chef présumé de la Fraction armée révolutionnaire libanaise (FARL), condamné en France à la réclusion à la perpétuité pour des actes terroristes.

La motion votée par le conseil municipal de Bagnolet le 11/12/2013 :

Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste, a fait partie de la résistance lorsque son pays, le Liban, a été envahi par Israël en 1978. Il est un défenseur acharné de la juste cause palestinienne.

Il est détenu en France depuis 1984, malgré les décisions des juges favorables à sa libération en 2003 et en 2012, il n’a pas été libéré, notamment sur intervention du gouvernement des Etats-Unis, partie civile dans son procès.

Yves Bonnet directeur de la DST au moment de l’arrestation, déclare le 7 Janvier 2012 anormal et scandaleux le fait de maintenir encore emprisonné Georges Ibrahim Abdallah.

Georges Ibrahim Abdallah est l’un des plus anciens prisonniers politiques au monde. Il est en prison depuis 30 ans en France.    Deux municipalités Calonne-Ricouart et Grenay ont nommé Georges Ibrahim Abdallah citoyen d’honneur.

Afin de faire grandir l’exigence de sa libération, le conseil municipal déclare citoyen d’honneur de Bagnolet Georges Ibrahim Abdallah.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE