Lens (62) : des musulmans proches de l’UOIF aident à surveiller l’église pendant Noël

Voilà pour qui les musulmans qui ont protégé l’église de Lens font de la pub

ucm

Qui est Hassan IQUIOUSSEN?: (voir aussi ici )

Hassan Iquioussen est un conférencier membre de l’UOIF connu au sein de la communauté musulmane de France. Il est un des fondateurs des JMF (Jeunes musulmans de France), et fut surnommé le « prêcheur des cités » 1. Ayant attiré l’attention du grand public pour des propos polémiques en 2003 et 2004

En 2003, Hassan Iquioussen a donné une conférence publique enregistrée et diffusée sous forme de cassette audio sous le titre La Palestine, histoire d’une injustice. En janvier 2004, le journal L’Humanité a révélé la teneur des propos tenus lors de cette conférence2. Hassan Iquioussen y qualifiait les juifs d’« avares et usuriers » et d’être « le top de la trahison et de la félonie ». Il les accusait de « comploter contre l’islam et les musulmans » ou encore de « [ne pas vouloir] se mélanger aux autres qu’ils considèrent comme des esclaves ». Il attribuait le schisme qui a divisé l’islam « à un juif yéménite converti pour détruire l’islam de l’intérieur » et présentait Mustafa Kemal Atatürk comme « un converti hypocritement à l’islam » pour la même raison. Il accusait les sionistes d’avoir poussé « Hitler à faire du mal aux Juifs allemands pour les forcer à partir » et présentait le président égyptien Anouar el-Sadate comme un « agent américain » tandis que Yasser Arafat et ses hommes étaient accusés de dépravation. Hassan Iquioussen y faisait également l’éloge de Hassan El-Banna, le fondateur des Frères musulmans.
En octobre 2004, Le Figaro a rapporté que Hassan Iquioussen proposait de débattre en public du contenu de sa conférence, déclarant: «Qu’on me prouve que j’ai tort et je changerai d’avis !» 3.


Alors que le ministère de l’intérieur a rendu public un télégramme demandant aux préfets « une vigilance toute particulière (…) à l’égard des messes et offices de Noël », le responsable de l’Union des citoyens musulmans du Pas-de-Calais (UCM 62) est venu « proposer les services » de quelques-uns de ses membres au curé modérateur de la paroisse Saint-François d’Assise à Lens.

« Nous entretenons des liens très cordiaux depuis longtemps, explique le P. Xavier Lemblé. Nous sommes allés à leurs portes ouvertes et les avons reçus pour différents événements. »

L’initiative de l’UCM 62 s’inscrit comme une nouvelle étape. Quelques-uns de ses membres « accueilleront les fidèles » lors de la messe de Noël, et se chargeront d’une « petite surveillance » des alentours de l’édifice, « notamment des voitures » pendant la célébration. (…)

Source et Source