Léonarda : « on attend que notre passeport (croate) soit prêt et on est libre, on peut aller où on veut après. » (Maj)

Addendum : Leonarda veut se venger des policiers et faire payer les 20.000 euros d’affaires qu’elle aurait perdu

«dans 2 ou 3 mois, on rentrera en France, le temps qu’on fait l’argent (sic) pour le voyage». Comment? «Ça, c’est notre problème!, réplique-t-elle avec assurance. Mais je peux vous dire qu’on a tous les noms des policiers qui m’ont arrêtée et qui ont embêté ma famille ; ils vont avoir des problèmes! Quant à Hollande, Valls, et le préfet du Doubs, qui ont dit plein de mensonges, on va leur dire en face la vérité!» Très remontée, la jeune fille mentionne encore «les vêtements, les cassettes vidéo de notre enfance qui sont restées dans l’appartement de Levier», près de Pontarlier.

«Y en a pour au moins 20.000 euros…, assène-t-elle. Quelqu’un va payer pour cela!»

Le Figaro

——-

Léonarda contre Hollande : échec et mat. Bravo l’UMPS. Alors Peillon, l’immigration c’est un fantasme ?

——-

 

Invité ce matin de France Info, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a réagi aux révélations de Valeurs actuelles expliquant comment Léonarda prépare son retour. Le ministre des Affaires étrangères affirme que Léonarda ne rentrera pas en France : « la réponse a été non, cette famille n’aura pas sa place en France ».

leonarda-et-ses-freres_inside_full_content_pm_v8Sauf que, sur la même antenne, interrogée, Léonarda confirme les informations de Valeurs actuelles : elle a un passeport Croate. Elle peut donc rentrer en France en toute légalité.

Léonarda est claire : « on attend que notre passeport (croate) soit prêt et on est libre, on peut aller où on veut après. Parce que c’est l’Europe et puis voilà ».

Ecouter sur France info l’interview audio de Leonarda

En vertu d’accords signés le 1er juillet 2013, les ressortissants Croates sont dispensés d’obligation de visa de court séjour, aussi appelé « visa Schenghen » pour voyager librement au sein de l’espace Schenghen. Une simple carte d’identité suffit, les ressortissants croates ne sont même pas obligés d’être détenteurs d’un passeport biométrique. Contactés par Valeurs actuelles, les services de gestion de demande de visa en France expliquent que « la procédure est incontrôlable ». Ils poursuivent : « C’est de cette manière qu’une grande partie des immigrés entrent légalement en France et avec le temps, restent définitivement sur le territoire ». « C’est imparable » !

UMP et FN se sont écharpés tout au long de la campagne sur la question des frontières et de l’espace Schenghen. Quand certains demandent une révision des accords de Schenghen (libre circulation des biens et des personnes au sein de pays membres de l’espace Schenghen), les autres parlent tout simplement d’une sortie de l’espace Schenghen. L’affaire Léonarda, saison 2, met dos à dos les deux partis : cette révélation est l’illustration qu’au-delà de Schenghen, n’importe quelle personne, détentrice d’une carte d’identité croate peut circuler librement partout en Europe. Ce cas d’école montre ainsi au grand public que la notion de frontière autour de l’espace Schenghen n’existe plus.

Valeurs actuelles