Le terrorisme islamique n’est que le facteur aggravant de l’islamisation de la France (rediff)

Première publication le 26 novembre 2015

Quand les média ne sont pas occupés à nous infliger la litanie du Pas d’amalgame ou nous soumettre à leur tyrannie du Gnangnan, ils s’interrogent sur l’islam radical. Quelle est sa nature? D’où vient-il ?. Un islamiste radical devient-il forcément un terroriste ?; Quelle est notre responsabilité dans la radicalisation de ces gentils musulmans élevés dans le respect de cette religion d’amour et de paix ?
Toutes ces questions lancinantes et ce blabla indigeste ont pour but de nous éloigner des véritables débats.

Car les seules questions que doivent se poser dès à présent les français sont les suivantes:

– Est-ce que je souhaite laisser à mes enfants une France musulmane en héritage?
– Est-ce-que la France recouverte de mosquées sera toujours la France?
– Est-ce que les attentats sont les seuls dangers qui nous guettent?
– Comment, pourquoi et à cause de qui en est-on arrivé là?

Répondre à ces questions c’est s’offrir une porte de sortie. Continuer à se laisser bercer d’illusion pas les débats stériles des média, persister à croire encore et toujours aux solutions ineptes des multiculturalistes, se rendre perméable au catéchisme des sans frontièriste, c’est abdiquer et accepter de vivre demain des drames toujours plus grands.

mosques_and_islamic_schools_in_france_20151Beaucoup de français sous perfusion médiatique imaginent encore qu’il suffit de lutter contre l’islam radical ou le terrorisme pour vivre en bonne entente avec toutes les communautés.

Or nous ne parviendrons jamais à éradiquer le terrorisme islamique. Tel le Phénix ils renait toujours de ses cendres. Le terrorisme islamique est le corollaire de l’islam radical qui est lui-même consubstantiel à la religion musulmane; religion de plus en plus présente sur notre sol en raison d’une immigration de masse qui dure depuis de nombreuses années.

Il y en a encore qui continuent de croire que si la croissance était de retour, la crise sociale disparaîtrait et alors on pourrait mettre fin à la radicalisation des jeunes musulmans.

Une belle fable sociale avec de jolies chimères pour endormir les enfants de la patrie. Le monde

merveilleux du travail pour tous et de la bonne entente multiculturelle n’existe que dans les esprits aliénés des propagandistes qui s’époumonent sur RMC, France Inter, Europe1, Canal+, Arte…

Tout démontre au contraire que le problème de l’islamisation n’est pas social; il est identitaire, culturel, politique et religieux.

Quand les armées arabes sont montées jusqu’à Poitiers pensez-vous qu’elles étaient constituées de discriminés à l’embauche? Quand le FLN a commencé à massacrer les européens d’Algérie, pensez-vous que leurs revendications étaient uniquement économiques et sociales ? L’Islam nous a toujours mené une guerre de civilisation.

C’est le président Erdogan qui en 1996 déclarait  « Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants seront nos soldats. »

C’est Houari Boumediène qui annonçait  à l’ONU en 1974  « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire »

C’est  Muammar Kadhafi qui en avril 2006 à Tombouctou prophétisait:

« Nous avons 50 millions de musulmans en Europe. Il y a des signes qui attestent qu’Allah nous accordera une grande victoire en Europe: sans épées, sans fusil, sans conquêtes. Les 50 millions de musulmans d’Europe feront de cette dernière un continent musulman. Allah mobilise la Turquie, nation musulmane, et va permettre son entrée dans l’Union européenne. Il y aura 100 millions de musulmans en Europe. l’Europe subit notre prosélytisme, tout comme l’Amérique. Elle a le choix entre devenir musulmane ou déclarer la guerre aux musulmans. »

Ces déclarations montrent que la lutte contre le terrorisme islamique n’est qu’un pis aller. Notre priorité et notre unique préoccupation doit rester la lutte contre l’islamisation de notre pays.
Nous sommes au début d’un bouleversement sans précédent. Jamais dans son Histoire notre pays a été soumis à l’implantation forcée d’une culture et d’une religion exogène à ses racines.

Serons-nous assez fous pour accepter qu’un jour dans les villages de France des mosquées coexistent avec nos églises?

Continuer à accueillir des immigrés comme le préconisent la gauche et LR c’est se condamner à avoir toujours plus de musulmans. Il est donc indispensable de stopper au plus vite ce flot continu d’envahisseurs. Il faut interdire les mosquées en France, détruire celles qui nous menacent,  réformer le code de la nationalité pour rendre les naturalisations plus difficiles, expulser les musulmans rétifs à nos mœurs et notre héritage, ramener le nombre de musulman en une génération à 1% de la population globale ( il est aujourd’hui à plus de 7%), gommer l’idéologie multiculturaliste de nos programmes scolaires… voilà quelques solutions d’urgence qu’un président courageux devra mettre en place afin de garantir la paix à nos enfants.

Sans cela; la terreur sera notre sol. Et elle ne prendra fin que l’orsque la Charia nous soit imposée.

2747202316

Pour que la France ne devienne pas musulmanne, il faut également nettoyer au plus vite les banlieues devenues de véritables enclaves islamistes. Cette guerre devra être  féroce et violente.

Clausewitz disait que «la guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens» et Machiavel notait «Quand un prince conduit une armée,  […]  c’est alors qu’il ne se faut nullement soucier du nom de cruel, car sans ce nom une armée n’est jamais unie ni prête à aucune opération.

Oui, nous allons devoir être cruel. N’en déplaise aux bisounours qui dépensent une fortune en brûlant des bougies ikéa au lendemain de chaque attentat.

Nos gouvernants ont eu tord sur tout: L’Europe de Schengen, l’immigration, le multiculturalisme, la sécurité, l’euro, la déchéance de nationalité, la naturalisation de masse, l’islamisation de la France.

Ils vous ont trompé tout en insultant et ostracisant les seules personnes qui osaient dire la vérité aux Français; ils ont mis la France à feu et à sang et ils ont laissé des territoires entiers hors de contrôle. Pour des raisons parfois politiciennes ils ont laissé s’installer des bataillons de terroristes, et continuent à faire entrer des centaines de milliers d’immigrés… Leurs fautes sont historique et incommensurable.

Le temps est venu de ne plus s’enfermer dans des réflexes politiques et électoraux obsolètes. Il faut tourner la page de l’UMPS et voter pour le camp des patriotes qui doit impérativement se rassembler derrière Marine Le Pen en 2017.

Sans cela, Allah deviendra grand en France.

Jérôme Cortier.