Les Français fâchés avec la politique, l’Europe et les étrangers, 50% sont pour la peine de mort

Source

Le « dégoût » pour la politique habiterait désormais 31% des Français (23% en décembre 2010), 36% éprouvent de la « méfiance » et 1% seulement « du respect ». (…) La fréquentation de personnes d’une autre nationalité inspirant une méfiance croissante affectant 37% de l’échantillon.

Y-EN-A-MARRE(…) 60% affirment n’avoir confiance ni dans la droite, ni dans la gauche pour gouverner le pays, huit points de plus qu’un an plus tôt. De toute façon, pour 73% (63% fin 2011), « les notions de droite de gauche ne veulent plus rien dire ». (…)

La cote de confiance des partis politiques (11%), des médias (23%) et des syndicats (28%) étant au plus bas (…).

Mais le repli sur l’Hexagone est net. Ils ne sont plus que 35% à penser que l’appartenance de la France à l’Union européenne est « une bonne chose ». (…)Autres symptômes de « durcissement », selon Pascal Perrineau, 67% pensent qu’il y a « trop d’immigrés en France », 18 points de plus qu’il y a quatre ans, tandis que 50% (+18 points là aussi) affirment qu’il « faudrait rétablir la peine de mort ».

Rien d’étonnant, donc, à ce que le Front national représente l’opposition autant que l’UMP (36% chacun). Rien d’étonnant non plus à ce que Marine Le¨Pen (34%) talonne Nicolas Sarkozy (36%) pour ce qui est de la cote de confiance. François Hollande est à 20%, Jean-François Copé à 13%.

Au plan économique enfin, le libéralisme est plébiscité, le contraire d’il y a deux ans. Pour 59%, il faut faire confiance aux entreprises et leur donner plus de liberté.

D'autres articles: