L’imam de la mosquée fréquentée par le terroriste de la Préfecture n’a pas été expulsé. Pire, un titre lui a été accepté car il était marié avec un enfant.