L’immigration clandestine aux États-Unis en passe d’atteindre en 2017 son plus bas niveau en 45 ans

Le chef des douanes et de la protection des frontières a indiqué mardi que l’immigration illégale à travers la frontière sud-ouest atteindra son plus bas niveau depuis 45 ans lorsque les comptes finaux de 2017 seront publiés. Il a crédité le président Trump de ce succès.

Kevin K. McAleenan, le commissaire intérimaire qui a été titularisé à ce poste, a précisé que bien que les chiffres étaient bons, il souhaitait néanmoins voir une partie du plan « 70-point Immigration » (plan de lutte contre l’immigration) entrer en application pour améliorer ces chiffres.

Le succès aux frontières cette année est d’autant plus surprenant que l’année fiscale 2017 avait terriblement commencé, avec un afflux massif de nouveaux immigrants illégaux qui avaient tenté de se faufiler dans le territoire américain durant les derniers mois de l’Administration Obama. Mais dès l’investiture de Trump, les chiffres ont

considérablement chuté, en conséquence de ce que Mr. McAleenan qualifie de « message clair » envoyé par le nouveau président sur le durcissement des lois migratoires.

« Nous sommes en train de recouper les chiffres de 2017 mais selon toute vraisemblance, ce sera le plus faible nombre d’entrées illégales en 45 ans depuis les différents points d’entrée », a affirmé le Comité Sénatorial des Finances.

Source : Washington Times (traduction fdesouche)