L’immigration en hausse depuis 1995

Le nombre d’immigrés n’ a jamais été aussi important que sous Sarkozy. C’est le Figaro qui le dit: Le Figaro. Précisons que ces chiffres ne concernent que l’immigration légale… il faut donc y ajouter l’immigration illégale difficile à évaluer.(1)

Le nombre d’immigrés admis à séjourner légalement en France a augmenté depuis 1995, atteignant un record de plus de 214.000 personnes en 2004 avant de légèrement baisser pour se stabiliser un peu sous 200.000, selon des chiffres officiels obtenus aujourd’hui par l’Agence France presse.

(…)Les visites médicales concernent les entrées et les régularisations et sont considérées par les experts comme « l’indicateur le plus fiable pour mesurer les flux d’entrée » en France.

En 1995, année de la victoire de Jacques Chirac, 76.663 étrangers ont effectué une visite médicale.

Le chiffre se stabilise l’année suivante (76.956) avant de grimper à 105.766 en 1997 après la victoire de la gauche aux législatives.

Avec la régularisation exceptionnelle décidée en 1998 par Lionel Jospin, il monte cette année là à 145.014 personnes puis redescend à 122.888 l’année suivante.

Le chiffre repart à la hausse en 2000 (140.319), sous un gouvernement de gauche.

Une augmentation qui se poursuit en 2001 (161.873) pour atteindre 197.751 personnes en 2002, année du retour de la droite aux affaires, où Nicolas Sarkozy est nommé ministre de l’Intérieur dans le premier gouvernement du second mandat de Jacques Chirac.

La progression se poursuit en 2003 avec 206.151 visites médicales, pour atteindre 214.362 en 2004. Le chiffre retombe à 200.024 personnes en 2005 et atteint 205.714 en 2006. Depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée,

il est resté légèrement sous les 200.000: 193.045 en 2007, 197.942 en 2008, 183.714 en 2009 et 198.525 en 2010.

(1):

En juin 1998, dans son rapport au nom de la commission d’enquête du Sénat sur les régularisations d’étrangers en situation irrégulière présidée par notre ancien collègue M. Paul Masson, notre collègue M. José Balarello écrivait qu’« une estimation du nombre des clandestins entre 350.000 et 400.000 ne paraît pas éloignée de la réalité20(*). »

Selon M. Nicolas Sarkozy, ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de l’aménagement du territoire, entre 200.000 et 400.000 étrangers en situation irrégulière seraient aujourd’hui présents sur le territoire national et entre 80.000 et 100.000 migrants illégaux supplémentaires y entreraient chaque année.

source: travaux parlementaires du Senat