« L’immigration, une chance pour la France ? » Michel Onfray répond

Il faut comprendre un chose : toute idée qui ira contre la pensée dominante sera considérée comme une fake news par les médias et les hommes politiques de la caste.

Avec un tel comportement et la loi sur les fake news que prépare Macron on n’aurait pas pu dénoncer le traité de Maastricht ou la constitution européenne.