L’office central de lutte contre les crimes contre l’humanité a été saisi contre Génération Identitaire.

Entre le Génocide arménien et celui des juifs, il y a le danger que fait planer Génération Identitaire sur l’humanité entière.
Est-ce-que les français mesurent le délire dans lequel on nous jette.

Un office spécialisé de la gendarmerie a été saisi dans le cadre de l’enquête préliminaire pour « provocation publique à la haine raciale » ouverte après une opération anti-migrants dans les Pyrénées du groupe Génération identitaire, a déclaré lundi 15 février le procureur de Saint-Gaudens (Haute-Garonne). « J’ai saisi la division de lutte contre les crimes de haine de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre (OCLCH) qui travaillera en cosaisine avec la brigade de recherche de gendarmerie de Saint-Gaudens », a ajouté Christophe Amunzateguy.
La saisine de cet office spécialisée permettra de procéder à des auditions sur l’ensemble du territoire et de réaliser des « analyses plus poussées », selon le magistrat. Des vidéos avaient été diffusées, notamment sur le site Youtube, avec des personnes ayant participé à cette manifestation « en faisant des commentaires qui, à mon sens, entraient dans les qualifications pouvant être retenues notamment provocation à la haine, notamment en ligne », a insisté le procureur.
La Dépêche du Midi