Politique

Louis Aliot menacé de mort sur Twitter par des militants du Front de Gauche.

Les diffamations, injures et provocations de Jean-Luc Mélenchon et d’Alexis Corbière contre Marine Le Pen et le Front National ont évidemment des conséquences : sur le réseau social Twitter, plusieurs appels très précis au meurtre ont été diffusés ces deux derniers jours contre Louis Aliot directeur opérationnel de la campagne de Marine Le Pen.

Me de Saint Just, pour Louis Aliot, a déposé plainte le 13 mars devant le procureur de la République de Nanterre pour menaces aux termes de l’article 222. 17 du code pénal.

Il a déposé plainte contre des individus bien identifiés qui semblent être tous des militants du Front de gauche : l’un est responsable du journal Montreuil Dépêche Hebdo – à la mairie de Montreuil, 93 – l’autre est journaliste au site Mediapart.

Il n’est pas du tout étonnant que les diffamations, injures et provocations de Jean-Luc Mélenchon et d’Alexis Corbière contre Marine Le Pen et le Front National arment le bras des excités et des esprits faibles.

Louis Aliot a demandé au procureur de la République une intervention rapide afin de faire cesser, dans la mesure du possible, ces appels à l’extrême violence.

 

Qui a dit que Mélenchon était républicain ?

 

Voir nos articles sur Mélenchon, le petit père sans peuple.