Macron et Estrosi font un bain de foule. La fédération des associations de victimes se dit mal à l’aise

Tous ces gens n’ont pas conscience qu’ils serrent la main aux multiculturalistes qui créent les conditions des attentants, de l’islamisation et de la submersion migratoire…
Ils sont de la même engeance que ceux qui s’extasient devant les festivités du 14 juillet alors que notre pays n’est plus un État libre et souverain…
Il faut sortir du patriotisme de tribune…