Mafia sarkozyste: quand sarkozy propose un poste à un militant outré par Bygmalion

Un enregistrement réalisé par France 2 à l’insu de Nicolas Sarkozy laisse penser que l’ex-président a proposé une nomination à un militant qui voulait l’interroger publiquement sur l’affaire Bygmalion, en échange de son silence.

Un enregistrement gênant pour Nicolas Sarkozy a été réalisé par Complément d’enquête, diffusé jeudi sur France 2.

Le reportage suit un militant de l’UMP qui lutte pour la transparence dans l’affaire Bygmalion. Il se rend à un meeting de l’ex-président pour l’interroger publiquement sur le sujet.

Repéré par le service de communication, le militant est invité dans la loge du candidat à la présidence de l’UMP. Ce dernier ignore que le micro est actif et parle sans détour.

 

« Vous pigez? »

« Si je suis élu président de l’UMP… (…) Vous avez déposé plainte dans l’affaire Bygmalion?

– Oui.

Et bien je vais vous dire un truc: vous serez nommé dans la commission financière (…), le petit groupe où on va mettre 4 ou 5 personnes, dont un représentant des militants. (…) Comme ça, c’est bon? »

Alors que le militant insiste pour poser sa question: « Je suis pour la liberté, mais comme ça, vous avez les éléments. Vous pigez? »

Au final, le micro n’arrivera jamais dans les mains de l’homme.