Maine-et-Loire Le poids de l’immigration en Anjou [Infographies]

L’Insee a livré les statistiques qui font le point sur le poids de l’immigration, notamment en Maine-et-Loire et dans les Pays de la Loire.

iii_49061572818259386455235-397399

A cette occasion, Le Courrier de l’Ouest est allé à la rencontre de Saïf et Bomey, 8 ans. Enfants de l’immigration, ils ignoraient tout de la France, de sa langue comme de son histoire et de sa culture, il y a encore deux ans.

Ils sont aujourd’hui les moteurs de leur classe de CE2 à l’école Pierre et Marie Curie, au cœur du quartier de Belle-Beille, à Angers.

Bomey est un petit Cambodgien, de la ville de Takéo dans le sud du pays. Il est arrivé à Angers il y a deux ans avec sa maman pour rejoindre son papa venu chercher du travail en France. Saïf est un petit Irakien, de la ville de Diala au nord de Bagdad. Lui aussi est arrivé à Angers il y a deux ans avec sa maman pour rejoindre son papa.

Saïf savait lire et écrire l’arabe avant de venir en France. Il maîtrise aujourd’hui parfaitement le français Saïf veut devenir paléontologue. Bomey ne sait pas trop.

« Ce sont des garçons qui ont très envie d’apprendre. Ils savent pourquoi ils sont à l’école. Des Bomey et des Saïf, j’en veux bien 95 % dans ma classe tous les jours », sourit l’enseignante.