Malaise des musulmans de France : « Ils se sentent mal de quoi ? », s’interroge Marine Le Pen

elon un sondage Ifop publié mercredi, 42% des musulmans vivant en France affirment avoir fait l’objet, au moins une fois dans leur vie, d’une forme de discrimination liée à leur religion. Marine Le Pen a contesté ce malaise, mercredi soir, sur Europe 1.

« Ils se sentent mal de quoi ? », s’est interrogé la présidente du Rassemblement national, au micro de Nathalie Levy. « Les Français musulmans peuvent parfaitement vivre en France sans aucune difficulté et sans ressentir aucune discrimination », a-t-elle certifié. « Il y a beaucoup de gens qui font croire aux musulmans qu’ils sont persécutés et détestés par tout le monde. C’est un processus utilisé par les fondamentalistes pour créer une sécession avec le reste de la population française. »