Histoire,  Média-mensonge et propagande,  vidéo

Manipulations d’opinion : l’exemple de la Serbie et de l’Irak (vidéos)

Même si la manipulation de l’opinion est une vieille constante des conflits qui ont secoué le monde, dans nos démocraties les média devraient se faire un devoir de lutter contre la propagande. Or il n’en est rien. Pis même, ils se font les complices des pouvoirs en place.

Car si les causes des guerres sont restées les mêmes ( expansions stratégiques ou contrôles des ressources naturelles et des matières premières…), il convient pour les tenants du “camp du bien”, avides de guerres humanitaires et de “libération”, d’y mettre les formes. La modification sémantique aidant (ministère de la Guerre devenu “de la Défense”, la “bataille” cédant le pas à “l’intervention”, le “bombardement” au terme plus policé de “frappe”), les manipulations consistent aujourd’hui à donner bonne conscience au public avachi.

L’actualité syrienne et libyenne est l’occasion de nous souvenir de quelques gros trucages médiatiques orchestrés ces 30 dernières années.

Premier exemple avec la prise de Bagdad.

On se souvient de la description que les chiens de garde médiatique avaient faite de l’entrée des soldats américains dans la capitale irakienne. À les entendre la foule était enthousiaste… le peuple irakien libéré et soulagé n’avait qu’une seule idée en tête: abattre le régime de Saddam Hussein. Et les caméras du monde entier étaient là pour immortaliser le moment où la foule en délire se décida enfin à briser la statue du tyran et la descendre de son pied d’estale. Or quelques années plus tard nous apprenons que les images ont été mise en scène par les services de communication de l’armée US.

Cette vidéo d’une émission de la chaîne Histoire sur la « libération » de l’Irak décortique les mécanismes de la propagande occidentale.

Un autre modèle du genre fut le trucage des photos du camp de prisonniers d’Omarska et de réfugiés de Trnopolje en 1992 dont l’une des conséquences fut le bombardement de la Serbie par l’OTAN en 1999 lors de la crise du Kosovo. Le trucage de ces photos, qui ont fait le tour du monde et qui sont encore utilisées de nos jours pour faire passer les Serbes pour des bourreaux nazis, a été dénoncé par le journaliste belge Michel Collon dans un livre que je vous conseille de lire si vous vous intéressez au conflit des Balkans: Poker menteur
Les trois vidéos ci-dessous sont issues d’une émission de la chaine de télévision serbe RTS, qui démontre la supercherie, que l’on doit à une ONG atlantiste ayant pignon sur rue, et qui en fit des affiches pour recruter de nouveaux donateurs.

partie 1: pas sous-titrée


Le mensonge des "camps de la mort" serbes 1/3 par dimikrav

partie 2: sous-titrée


Le mensonge des "camps de la mort" serbes 2/3 par dimikrav

partie 3: sous-titrée


Le mensonge des "camps de la mort" serbes 3/3 par dimikrav

D’après un article de novopress