Manuel Valls pourrait briguer la mairie de Barcelone

Si cela pouvait être vrai. On n’entendrait plus ce pseudo-patriote nous bassiner avec ses faux discours laïques. Un peu d’air pur reviendrait sur la France, pendant que les effluves nauséabondes que dégage ce sinistre iraient pollué la couche d’ozone de l’azur catalan.


L’avenir politique de Manuel Valls se trouve-t-il en Espagne? Comme le rapportent plusieurs médias ibériques ce vendredi, l’ancien Premier ministre français pourrait briguer la mairie de Barcelone, sa ville natale, lors des prochaines municipales.

Selon le journal La Vanguardia ce vendredi matin, le mouvement de centre-droit Ciudadanos lui a proposé de prendre la tête de liste dans la capitale catalane. Dans une interview à la chaîne de télévision publique espagnole TVE, Manuel Valls a reconnu avoir reçu cette proposition de la part d’Albert Rivera, le chef de file de Ciudadanos. Il a reconnu « étudier » cette possibilité.

« Je vais y réfléchir »

Dans le détail, l’ancien chef du gouvernement a expliqué avec moult précautions vouloir « continuer le débat sur l’indépendantisme ».

« Je me suis impliqué dans ce débat, parce que je suis né à Barcelone, fils de Catalan, je veux donner à la Catalogne et à l’Espagne, ce qu’elles m’ont donné, ce sont mes origines, c’est une forme de générosité. Je me suis impliqué en tant qu’Européen.

Mais continuer dans le débat, sous une forme ou une autre, ça m’intéresserait, oui. Sous une forme ou une autre. Est-ce que je peux aller plus loin? Je vais y réfléchir », a déclaré Manuel Valls sur TVE. 

Un scrutin en mai 2019

lire la suite sur BFM