Les marchés ne font plus confiance à Patrick Drahi, patron d’Altice. La chute d’un géant des télécoms ?

Nous vous l’avions dit. La fortune de Drahi s’est construite sur la dette. Drahi fait de la cavalerie financière et du ponzi; si demain il tombe ce sont des milliers de salariés qui en paieront le prix.


«Mais que se passe-t-il chez Altice ? Le géant du câble, du téléphone et des médias a perdu 60% de sa valeur en bourse depuis le mois de juin, 43% en quelques jours seulement. Les marchés ne font plus confiance au patron Patrick Drahi. Après lui avoir beaucoup prêté d’argent, la dette du groupe est de 50 milliards d’euros.»