Politique

Mariage pour tous, le projet de loi adopté par le Sénat (vidéo)

Frigide Barjot découvre que l’eau mouille. Et oui les socialopes n’ont aucune parole… et très peu de courage. Ils se foutent des principes démocratiques. Et sont capables de faire passer une loi comme celle sur le mariage homosexuel à la hussarde.
Elle est tellement indignée frigide qu’elle en vient à manquer de lucidité. La preuve : sur BFM elle déclare penser à manifester aux cotés de l’édenté stalinien, Mélenchon. Cocasse et un peu ubuesque.
Les plus risibles sont les zozos de l’ump qui craignent une guerre civile. Ils sont bons à l’UMP. Ils prévoient les français en guerre civile contre le mariage gay… mais n’envisagent aucune manifestation contre l’immigration massive, le remplacement ethnique, la folie de l’euro… etc ….
On rappellera qu’on peut revenir sur une loi, pas sur un changement de peuple. Pour l’instant l’UMP ne s’est pas engagé à revenir sur le mariage gay ( contrairement à MLP), et en matière d’immigration… ils ont fait pire que la gauche.
Enfin heureusement que riposte laïque et Resistance républicaine appellent eux aussi à prendre la rue le 5 Mai… les revendications seront exhaustives : famille, immigration, laïcité, austérité…

Quelques heures plus tôt, le gouvernement avait annoncé que le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, adopté vendredi par le Sénat, reviendra à l’Assemblée nationale dès le mercredi 17 avril. Une accélération du calendrier -le retour du texte n’était pas prévu avant le 20 mai- qui provoque la fureur des opposants.

Les anti annoncent une « guerre civile »

« C’est une honte. Les Français ne veulent pas de ce projet de loi et que font-ils? Ils accélèrent », a déclaré Frigide Barjot, alors que son mouvement, La Manif pour tous, a appelé à manifester dans la soirée à proximité du Sénat, tout comme le mouvement Civitas. « Le président de la République a décidé de nous guillotiner. Si ce (vendredi) soir il fuse des ‘Hollande démission’, contrairement aux autres fois je n’empêcherais pas les slogans », a-t-elle ajouté.

De son côté, le chef de file des députés UMP, Christian Jacob, a estimé que « le président de la République prend le risque d’une confrontation violente avec les Français » en avançant à mercredi le nouvel examen par l’Assemblée. « Au moment où son gouvernement est empêtré dans un scandale sans précédent », a protesté Christian Jacob dans un communiqué, « le calendrier parlementaire est bouleversé dans des conditions inacceptables qui témoignent d’un mépris total pour l’Assemblée nationale ». « Il s’agit d’un passage en force et d’une tentative d’intimidation que nous dénonçons avec la plus grande fermeté », a ajouté le député de Seine-et-Marne.

« En accélérant la procédure législative pour échapper à la manifestation prévue par les opposants au ‘mariage pour tous’ le 26 mai prochain, le chef de l’Etat et sa majorité sont prêts au pire: c’est une incitation à la guerre civile », a réagi de son côté le député UMP Philippe Gosselin, autre orateur de l’UMP, dans un communiqué.

Une guerre civile en préparation, carrément. Christine Boutin, déjà auteure d’une étrange sortie sur Twitter vendredi matin, y croit également :

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE